Béatrice Iseni Sophrologue en Ligne

Le papillon qui refusait de quitter son cocon

La ptit’histoire


Il est des émotions enfouies, que nous cherchons inconsciemment à contenir, à refouler, pour avoir la paix.

Toutefois ces dernières ne désespèrent pas et ne manquent jamais une occasion d’attirer notre attention avec les moyens du bord, souvent par des inconforts que nous ne pensons pas à relier avec elles.

Pendant une pratique sophro, les sensations corporelles, lorsqu’elles sont accueillies sans résistance, peuvent ouvrir la porte à ces émotions captives, qui ne demandent qu’à être libérées … pour nous libérer.

Nul besoin de chercher à les capturer, à les extraire au forceps, ni même à les analyser … surtout pas. Juste accueillir les sensations qui émergent de nos sens, et laisser se dérouler le fil de l’histoire qui les accompagne.

Voici l’une de ces histoires. Née d’une forte sensation d’oppression au plexus, de crispation de tout le corps qui semblait figé, elle a déroulé son scenario librement, sans intervention aucune, tout en douceur et en fluidité, jusqu’à sa résolution, c’est-à-dire à la fois un soulagement total des inconforts présents et une prise de conscience de la direction nouvelle qui se propose à celui qui les vivait.

Le papillon qui refusait de quitter son cocon


Un papillon refusait de quitter son cocon, recroquevillé de toutes ses forces, en une grande tension, pour pouvoir contenir encore dans ce cocon, pour empêcher ses ailes de se déployer et de l’obliger à quitter ce refuge.

Un papillon qui refusait d’être un papillon et qui voulait rester dans son cocon, qui refusait de regarder autour de lui, qui rentrait la tête, fermait les yeux.

Un papillon qui lorsqu’il a été accueilli sans condition, sans injonction, dans sa peur tétanisante, inhibante, légitime, a accepté de sortir de son cocon.

En gardant tout d’abord ses ailes repliées. Puis en ne percevant aucune hostilité autour de lui, au contraire une douce et agréable chaleur, a accepté de regarder autour de lui, puis de lever la tête, de laisser ses ailes se déployer spontanément, naturellement et révéler toutes leurs couleurs chatoyantes.

Un papillon découvrant que d’autres avant lui se sont élancés. Qu’un univers, un espace entier, se déploie devant lui, un terrain de jeu et d’exploration. Un papillon qui s’envole, bien décidé à goûter les parfums, les couleurs, les goûts, les sensations de l’air sur ses ailes.

Un papillon qui prend conscience qu’il est bien moins en danger à pouvoir s’envoler qu’à rester replié dans son cocon à même le sol, à la merci de maints et maints dangers.

Ouvrir les yeux, prendre son envol, prendre de la hauteur. Voilà ce qui s’offre à lui et voilà ce qu’il accepte.

Si tu ressens le besoin d’être accompagné(e) pour découvrir et vivre ce processus, contacte-moi.


Prenons rendez-vous

06 17 56 34 02

Prends soin de toi.

A bientôt. Chaleureusement. Béatrice

L’approche de Mme Iseni m’a plu car elle a su s’adapter à mes besoins en me proposant des exercices appropriés. Elle est a été très à l’écoute, j’ai trouvé ses analyses pertinentes et ses remarques m’ont été d’une grande aide. Les quelques séances m’ont permis de passer un cap et de sortir d’une impasse. Je pense souvent à elle quand je fais mon « stop » afin de prendre du recul, de respirer et détendre mon corps. Je la remercie pour son accompagnement et la recommande vivement.

Laetitia (31 ans)Autres témoignages

Me suivre sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *