Béatrice Iseni Sophrologue en ligne

Tensions relationnelles – Témoignage de Anne

Merci à elle pour sa confiance

Merci à elle de partager son expérience

Pour que vous puissiez oser faire le pas à votre tour

Anne (26 ans) – 21 séances – 2016/2017 – Emotivité – Tensions relationnelles

J’ai eu quelques hésitations avant de commencer les séances car je ne connaissais pas du tout la sophrologie, j’avais peur de ne pas me sentir à l’aise, de ne pas arriver à vraiment « lâcher prise » durant la séance… ou même de me mettre à rire

Je voyais une psychologue par rapport à un problème de grignotage qui m’empêchait de rester à un poids de forme malgré plusieurs régimes ; puis je l’ai revu après une douloureuse séparation car j’avais beaucoup de mal à faire confiance à mon nouveau copain, la moindre contrariété était prétexte à « s’engueuler », je le testais en permanence pour voir s’il allait rester. Et je sentais que je ne gérais plus mes émotions; c’est à ce moment-là qu’elle m’a préconisé la sophrologie qu’elle pensait cela plus à même de m’aider qu’une thérapie avec elle.

Au quotidien, j’ai appris à relativiser certaines choses, à moins me laisser envahir par les émotions même si ce n’est pas encore gagné. Au final, le problème de confiance envers mon conjoint s’est rapidement amélioré et la sophrologie m’a surtout permis de calmer mes émotions face aux réactions de ma famille et notamment celles de ma mère.

Il y a encore beaucoup de dérapages mais grâce à de la respiration (et l’aide de mon conjoint) j’arrive à ne pas m’énerver à chaque remarque désagréable ou alors à sortir pour respirer et calmer mes émotions afin de revenir sans répondre méchamment pour me protéger.
Certaines remarques me font encore beaucoup de mal, j’essaie quand le cœur et l’envie sont là, de nettoyer mon corps de ces remarques avec de la respiration le soir avant de m’endormir. Mais ce n’est pas toujours évident seule.

En revanche, je pense que la sophrologie m’a aussi permis en parallèle d’être moins sur la défensive vis à vis d’autres personnes hors que ma famille. Je l’ai ressenti au travail ainsi qu’avec mon beau-frère (très taquin). Je m’énerve moins facilement et je ne réagis moins voire pas du tout quand une remarque ne me plaît pas. Le plus dur restant avec la famille car l’émotionnel n’est pas le même mais je vais continuer ce travail.

Votre écoute, votre empathie et bienveillance m’ont permis de me sentir en confiance, non jugée afin de pouvoir réellement travailler ma respiration, de travailler sur moi-même et d’atteindre un état de relaxation très profond qui m’a réellement aidé à m’apaiser au quotidien.

Vous êtes prêt vous aussi ?

Prenons rendez-vous