Béatrice Iseni Sophrologue en Ligne

Rendez-vous en urgence = perdre ton temps et ton argent

La ptit’histoire


Durant une consultation, je reçois hier en fin d’après -midi un message vocal pour une demande de rendez-vous tout à fait claire et dans mon champ de spécialisation … la promesse donc d’un accompagnement constructif 🙂 Consciente que mon agenda ne me permettra pas de recontacter cette future cliente avant le lendemain matin, je lui répond par texto dans l’heure qui suit son message pour l’assurer de mon appel. Comme promis, je la contacte ce matin à 9h30 🙂 … pour apprendre qu’elle a pris un rendez-vous ailleurs. Il semble donc que le critère privilégié de cette personne pour choisir son accompagnant soit … le 1er qui répond.

Interpellée par cette stratégie que je n’ai jamais pratiqué, car elle me semble vouée à l’échec, je te partage ce qu’elle m’inspire dans cette capsule 🙂

Est-ce que cela t’est déjà arrivé à toi, un jour où tu n’étais vraiment pas bien, de prendre, ou de vouloir prendre, un rendez-vous en urgence avec un thérapeute ? N’hésite pas à me faire part de ta vision des choses, et/ou de ta stratégie personnelle pour la prise de rendez-vous, je serai ravie de poursuivre l’échange avec toi dans les commentaires.

Je te parle d’expérience


Parce que non seulement je suis sophrologue depuis 2008, spécialisée dans l’accompagnement du stress, des angoisses, de l’émotivité, et du manque de confiance en soi, mais j’ai aussi été totalement submergée par eux à une période de ma vie.

Nous sommes tous passés par là, quand quelque chose ne tourne pas rond, nous freine, nous ennuie au quotidien, notre 1er réflexe n’est certainement pas de prendre les choses en main, et de se faire accompagner … Mais plutôt d’essayer de gérer les choses par nous-même, soit en faisant la sourde oreille, soit en essayant de trouver la solution dans des livres, sur internet, avec le conseil de personnes de notre entourage. C’est parfaitement naturel et plutôt sain.

Seulement, lorsque cela ne suffit pas, les choses empirent, empirent … empirent, et on a tendance à attendre un peu la dernière limite avant de se dire qu’il est temps de prendre rendez-vous.

A ce moment-là, il y a plusieurs façon de procéder


Soit on est vraiment motivé pour prendre les choses en main, et on prend le temps de chercher la bonne personne avec qui on va avoir envie de s’engager pour un suivi, même s’il n’est pas très long. Soit on a une réaction instinctive, émotionnelle, impulsive, et on attrape son téléphone pour prendre rendez-vous avec la 1ère personne disponible.

Et c’est le début des problèmes


En effet, en général quand on s’investit dans ces conditions là, on n’est pas vraiment prêt s’investir sur le long terme, on est plutôt sur le plan de l’impulsion, ce qui a de grandes chances de finir en eau de boudin … et peut-être même en plus de t’avoir fait perdre du temps et de l’argent, cela te fait passer à côté d’une solution, et/ou un thérapeute, qui pourrait te convenir à merveille, mais que tu vas écarter pensant qu’elle ne te correspond pas, uniquement parce que tu ne l’as pas abordée dans les bonnes conditions.

Cette capsule a pour objectif de te faire réfléchir


La prochaine fois que tu auras le réflexe de prendre ton téléphone en urgence, prend le temps de te poser et de te demander si tu es vraiment prêt à t’investir, et si c’est le cas prends le temps de choisir la personne avec qui tu vas entamer cette démarche. Sinon, souviens-toi, tu perds ton temps et ton argent.

Evidemment, il y a toujours des exceptions qui confirment la règle. Peut-être que la vie aura bien fait les choses, qu’elle t’aura orienté vers la bonne personne qui déclenchera ton déclic, et ce sera tant mieux, mais ce n’est pas le cas la majeure partie du temps.

Prends soin de toi.

A bientôt. Chaleureusement. Béatrice

Prêt à changer de cap, prenons rendez-vous

06 17 56 34 02

L’approche de Mme Iseni m’a plu car elle a su s’adapter à mes besoins en me proposant des exercices appropriés. Elle est a été très à l’écoute, j’ai trouvé ses analyses pertinentes et ses remarques m’ont été d’une grande aide. Les quelques séances m’ont permis de passer un cap et de sortir d’une impasse. Je pense souvent à elle quand je fais mon « stop » afin de prendre du recul, de respirer et détendre mon corps. Je la remercie pour son accompagnement et la recommande vivement.

Laetitia (31 ans)Autres témoignages

Me suivre sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *