Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Béatrice Iseni Sophrologue

TEMOIGNAGES

Lorsque j’ai découvert la sophrologie, et à quel point elle transformait toutes les facettes de ma vie,

j’ai eu une irrépressible envie de partager  

Parce que cela faisait sens pour moi et avec l’ensemble de mon parcours, j’en ai fait mon métier

C

Si vous aussi vous ressentez cet élan, … sans aller jusqu’à changer de métier,

si vous avez envie que d’autres puissent oser faire le pas à leur tour pour en bénéficier, cet espace est le vôtre

Dans les commentaires, délivrez librement votre message (les points cités le sont à titre d’exemple)

C

 PatientsProfessionnels                                     

19 thoughts on “TEMOIGNAGES

  1. I.L (femme - 41 ans) - 12 séances - 2017/2018

    Je n’ai pas eu d’hésitation à commencer ce suivi, vous m’avez été recommandée par ma psycho-sexologue. Je souhaitais avancer sur la non-écoute de mon corps, et la perte du plaisir sexuel.

    Pendant les séances, je me suis sentie très confortable, très écoutée : respect de mon rythme, ma prise de conscience. Non jugement sur mes pensées, mes doutes. Rien ne m’a gêné.

    Il m’a été parfois difficile au début d’intégrer ces temps de respiration, d’écoute de mon corps dans mon quotidien seule avec moi-même. Vous m’avez appris à m’écouter, m’autoriser à dire ce que je voulais et non ce que les autres attendaient de moi. Je m’attendais à pouvoir aller mieux tout simplement. Je n’avais pas d’attente plus précise. Je suis ouverte aujourd’hui à la vulnérabilité, à la fragilité. Je trouve cela joli, doux, tendre. C’est le féminin, comme vous m’avez dit. Je pense aussi que cela veut aussi dire que je peux offrir du plaisir et en recevoir. Je lâche prise sans lâcher l’affaire. Je m’écoute. Je visualise, ressens des sensations du plaisir intime féminin. J’ai compris que rien n’est irréversible excepté la mort.

    J’ai peu utilisé l’espace Sophrobulles. Nos séances étaient riches, je n’ai pas éprouvé le besoin de consulter les vidéos. Toutefois, j’ai apprécié la vidéo relative à « Suis je visible ou invisible ? »

    Je vous ai déjà recommandé à 3 amis. J’ai dit que vous étiez une magicienne ! Vous êtes une belle personne, très à l’écoute, vos questions et pistes de réflexion m’ont aussi beaucoup aidée.

    Votre porte est ouverte c’est le principal pour moi. Continuez à éveillez vos patients à l’écoute, découverte de leur corps. Comme vous m’avez dit  » le corps ne ment jamais », ça pourrait être votre mantra/slogan, qu’est-ce que vous en dites ?

    Très sincèrement MERCI

  2. E.Q (femme - 34 ans) - 5 séances - 2018

    J’ai ressenti une certaine appréhension avant de commencer cet accompagnement : la peur d’ouvrir les yeux sur des choses que l’on renferme en nous. J’ai fait confiance à mon médecin qui m’avait conseillé de rencontrer une sophrologue pour affronter mon burn-out. Je ressentais un manque de confiance, et de la culpabilité face à la perte de mon emploi.

    Pendant les séances, il y a un bon équilibre entre les moments de communication, échange et les exercices. Je me suis sentie étonnement calme, sereine. Je me suis laissée aller en toute confiance. J’ai beaucoup versé de larmes, ça m’a libéré à l’intérieur de moi. J’ai découvert que la vulnérabilité n’était pas une faiblesse alors que j’étais devenu une personne avec une forte carapace au fil du temps.
    Les exercices m’ont été bénéfiques plutôt après les séances. Grâce à eux, j’ai pu calmer mes angoisses lorsque j’en avais. J’ai compris beaucoup de choses sur moi. Mon esprit de compétitivité par exemple qui ressort de plus en plus. L’important est d’écouter et comprendre son corps. Nous prenons l’habitude d’oublier tous les signaux que nous ressentons au travers de nos émotions et de maux. Moi ça m’a aidé à me retrouver et de faire un point sur ma vie et mes futurs projets.

  3. Suzon Lambin (27 ans) - 4 séances - 2018

    Je n’ai pas eu d’hésitation car j’avais déjà pratiqué la sophrologie plus jeune et j’en avais des souvenirs positifs. J’ai entamé ces séances parce que j’avais des difficultés à gérer mes émotions, mon stress, avec des répercutions sur mon état physique. Douleurs au plexus solaire, constipations, problèmes de digestions, nausées. Également des états dépressifs passagers.
    En pratiquant la sophrologie je cherche à mieux canaliser mon stress et mon émotivité. Je souhaite mieux anticiper chaque situation difficile et relativiser chaque « problème » pour éviter que cela impacte sur ma santé physique. Ne plus avoir mal.

    Pendant les séances, j’ai aimé me sentir écoutée mais surtout comprise. En exemple, je parlerais de mon alimentation qui a un impact sur mon mental et mes douleurs articulaires et au plexus… (alimentation riche en gluten et lactose). En plus de ma forte émotivité mon alimentation joue un rôle majeur sur ma santé psychique.
    J’ai pu apprendre à m’écouter, me parler, m’aimer. (Accueillir et accepter les bonnes comme les « mauvaises » images…). Je pense à mon plexus et mes douleurs quotidiennes. Accueillir mes douleurs pour mieux comprendre pourquoi et les faire disparaître…

    Ma situation a changé dans ma relation avec les autres. Je ne prends plus la négativité des gens. Je fais en sorte que cela ne m’atteigne pas. Au contraire, j’essaie de prendre que le positif. En sortant de vos séances, je me sens plus légère, plus détachée des soucis. (Malgré la dernière séance où il m’a été difficile de me détacher de mes problèmes). Elles aident à relativiser, elles transforment les émotions négatives en émotions positives. Cela améliore le quotidien, transforme nos valeurs… nous aide à prendre le temps, à prendre conscience de l’environnement qui nous entoure.

    Il y a quelques années j’étais en colère, en colère d’avoir perdu ma maman, sentiment d’abandon et d’impuissance face à ce qui m’arrivait. Avec le temps et surtout depuis que je pratique la sophrologie seule ou accompagnée, j’ai appris à aimer la vie, à aimer les gens. J’ai pardonné, à ma mère, aux gens encore de ce monde… et j’ai arrêté de faire la guerre à ce qui n’en valait pas la peine. Se détacher pour moins souffrir.

    La manière dont nous travaillons me convient tout à fait ! Cela me fait beaucoup de bien.

  4. Louis G. (30 ans) - 12 séances - 2017/2018

    J’ai hésité à commencer cet accompagnement, la sophrologie ne me paraissait pas fait pour moi à la base. Mais j’étais confronté à des crises d’angoisse, et un début dépression. Pendant les séances, je me suis senti apaisé, un moment de détente dans mon quotidien. Pas de gêne.
    Ce que nous avons découvert ensemble a répondu à mes attentes : j’ai beaucoup appris à relâcher et appris que bien des méthodes permettent d’avancer sur mon chemin. Je relativise beaucoup plus qu’avant et je suis capable de m’arrêter pour reprendre un rythme apaisé. Je suis aussi capable de me concentrer sur une seule activité même anodine.
    Merci pour ces séances et je pense que je continuerai à m’offrir ces moments de calme.

  5. Claire.S (21 ans) - 6 séances - 2017

    Après avoir vécu un burn-out, j’avais beaucoup de difficulté à remonter la pente, n’arrivant pas à me débarrasser de mon stress et de mes diverses angoisses, notamment pour ne pas retomber dans les mêmes travers, et j’avais perdu confiance en moi. Je voulais arriver à accepter l’état dans lequel et les situations auxquelles j’étais confrontée et avoir une meilleure connaissance de mes capacités et de mes limites.

    N’ayant jusqu’alors pas vraiment l’habitude de me consacrer du temps, j’ai eu plus ou moins de mal, suivant les séances, à faire les « exercices ». Ils me confrontaient à moi-même presque pour la première fois, et donc à tous mes soucis physiques (palpitations, problèmes aux yeux, transpiration excessive, parfois jusqu’aux crises de panique) et mes doutes intérieurs. Me retrouver confrontée à tous ces éléments désagréables ne m’a pas aidée au départ à retrouver vite confiance en moi (au contraire…). Votre professionnalisme et votre écoute me réconfortaient toutefois.

    J’ai apprécié le déroulement des séances: le fait de laisser le temps de s’exprimer et de pratiquer, la diversité des exercices, encore les vidéos en ligne, qui m’ont également beaucoup aidée.J’ai effectivement trouvé ce que j’attendais de ces séances, me doutant que cela ne serait pas facile. J’ai pu apprendre des techniques à reproduire et travailler par moi-même afin d’arriver à faire face seule aux situations délicates.

    En réalité, c’est bien après nos séances que j’ai commencé à en voir les effets, à force de pratique. Plus le temps passait, plus je commençais, grâce à la répétition des exercices (notamment en utilisant vos vidéos), à apprivoiser mes angoisses et à calmer mon stress pour me sentir plus sereine et plus forte. Peu à peu, j’ai ainsi trouvé mes limites sans avoir eu à les dépasser de nouveau. Désormais, au quotidien, je ne peux plus me passer de ces exercices qui me font beaucoup de bien et qui me permettent de me retrouver à tout moment, alors que le monde actuel pousse à « toujours plus » ou au « toujours plus vite ». J’ai ainsi retrouvé aujourd’hui mon état d’être naturel, à tous points de vue (angoisses, confiance, émotions, santé), comme j’étais bien avant que le tourbillon du burn-out ne m’emporte.

    Vous avez su m’apprendre à me respecter et à m’autonomiser et cela a bien fonctionné pour moi, même si ce n’était pas facile. Tout est question de volonté.

  6. L.S (femme - 19 ans) - 8 séances - 2018

    J’ai commencé les séances sans hésitation car je connaissais des personnes qui avaient fait leur suivi avec vous. J’avais un problème dans la gestion de mes émotions, je n’avais pas de filtre, je ressentais tout à l’extrême. Durant les séances, je me suis sentie bien, j’ai apprécié d’avoir le choix des exercices et qu’ils soient toujours adaptés à mon état. Aujourd’hui, je suis moins fatiguée parce que j’arrive à mieux gérer mes émotions (hygiène émotionnelle, respirations de nettoyage, etc…). J’ai aussi de meilleures relations avec les gens. Vous êtes une bonne professionnelle à l’écoute des besoins du moment.

  7. P.C (homme - 19 ans) - 11 séances - 2017

    Je n’ai eu aucune hésitation à commencer cet accompagnement : une sexologue m’a parlé de vos grandes compétences. Je souhaitais me recentrer sur moi, régler mon problème d’érection, oser dire les choses. Les séances m’ont permis d’avoir un meilleur sommeil, et plus de recul sur mes problèmes. J’étais très sceptique à l’idée de tenter la sophrologie n’y croyant pas, et pourtant vous avez réussi à m’aider (partiellement mais c’est déjà beaucoup). Ce fut une expérience fort agréable, et je pense revenir très vite.

  8. Albane A. (22 ans) - 1 séance - 2017

    J’ai souhaité découvrir la sophrologie par curiosité. J’étais à la recherche d’une nouvelle méthode de guérison pour le manque de confiance en soi, l’insomnie, l’angoisse, la dépression passagère. Cette séance a été une expérience intéressante pour la prise de conscience du corps et de son importance. Le contact avec vous a été agréable, vous êtes très accessible. Je regrette juste de ne pas pouvoir poursuivre les séances pour le moment, car je recherche en priorité un psychologue qui me convient avant de prendre d’autres séances parallèles. J espère pouvoir très vite continuer à prendre quelques séances, Dans La limite de mon budget.

  9. R.A (femme - 28 ans) - 9 séances - 2017

    Je n’ai eu aucune hésitation avant de commencer cet accompagnement. Je traversais une période de deuil difficile et des crises de panique. Durant les séances, je me suis sentie comprise et accompagnée, j’ai apprécié que vous soyez pédagogue, j’ai pris conscience du pouvoir de mon propre souffle. Merci pour ce que vous faites, ça rend le monde plus lumineux.

  10. F.G (homme - 28 ans) - 3 séances - 2017

    Je n’ai eu aucune hésitation avant de commencer les séances. Je voulais dépasser des problèmes de lâcher prise, tant sur le plan de la vie en général que sur le plan sexuel.

    Elles m’ont permis d’identifier des clés afin de reprendre la vie comme un jeu, de retrouver l’envie d’expérimenter à nouveau, de mieux gérer mes émotions et d’identifier les messages du corps.

    Excellent suivi, bonne écoute et interprétation. Les exercices donnés sont précis et les activités dans l’enceinte du cabinet installent rapidement une bonne confiance.

  11. Alexandre Legrand (32 ans) - 5 séances – 2012 - 1 séance – 2017

    C’est le budget qui m’a fait hésiter au départ. J’avais besoin de mieux respirer, de me détendre. Bref me sentir mieux.

    Grâce aux séances effectuées, je relativise davantage face aux aléas, je pense à faire des mini pauses, je prends le temps de frotter les mains et les pieds en respirant.

    L’échange lors du rdv est un moment agréable. Excellent contact avec de très bons conseils. C’est du concret.

  12. A.M (femme - 26 ans) - 21 séances – 2016/2017

    J’ai eu quelques hésitations avant de commencer les séances car je ne connaissais pas du tout la sophrologie, j’avais peur de ne pas me sentir à l’aise, de ne pas arriver à vraiment « lâcher prise » durant la séance… ou même de me mettre à rire…

    Je voyais une psychologue par rapport à un problème de grignotage qui m’empêchait de rester à un poids de forme malgré plusieurs régimes ; puis je l’ai revu après une douloureuse séparation car j’avais beaucoup de mal à faire confiance à mon nouveau copain, la moindre contrariété était prétexte à « s’engueuler », je le testais en permanence pour voir s’il allait rester. Et je sentais que je ne gérais plus mes émotions; c’est à ce moment-là qu’elle m’a préconisé la sophrologie qu’elle pensait cela plus à même de m’aider qu’une thérapie avec elle.

    Au quotidien, j’ai appris à relativiser certaines choses, à moins me laisser envahir par les émotions même si ce n’est pas encore gagné. Au final, le problème de confiance envers mon conjoint s’est rapidement amélioré et la sophrologie m’a surtout permis de calmer mes émotions face aux réactions de ma famille et notamment celles de ma mère.

    Il y a encore beaucoup de dérapages mais grâce à de la respiration (et l’aide de mon conjoint) j’arrive à ne pas m’énerver à chaque remarque désagréable ou alors à sortir pour respirer et calmer mes émotions afin de revenir sans répondre méchamment pour me protéger.
    Certaines remarques me font encore beaucoup de mal, j’essaie quand le cœur et l’envie sont là, de nettoyer mon corps de ces remarques avec de la respiration le soir avant de m’endormir. Mais ce n’est pas toujours évident seule.

    En revanche, je pense que la sophrologie m’a aussi permis en parallèle d’être moins sur la défensive vis à vis d’autres personnes hors que ma famille. Je l’ai ressenti au travail ainsi qu’avec mon beau-frère (très taquin). Je m’énerve moins facilement et je ne réagis moins voire pas du tout quand une remarque ne me plaît pas. Le plus dur restant avec la famille car l’émotionnel n’est pas le même mais je vais continuer ce travail.

    Votre écoute, votre empathie et bienveillance m’ont permis de me sentir en confiance, non jugée afin de pouvoir réellement travailler ma respiration, de travailler sur moi-même et d’atteindre un état de relaxation très profond qui m’a réellement aidé à m’apaiser au quotidien.

  13. AL.R (femme - 27 ans) - 3 séances – 2017

    J’ai hésité avant de commencer les séances car je ne savais pas si la sophrologie été ce dont j’avais besoin pour me recentrer et me retrouver.

    J’étais dans une situation difficile psychologiquement, avec beaucoup de décès sur mon lieu de travail (je suis infirmière) et mon compagnon qui a un cancer. J’étais débordée d’émotions et avait beaucoup de mal à gérer tout ça en restant moi-même.

    Je voulais trouver un moyen de réussir à mieux contrôler et gérer cette situation de façon autonome et pas juste en parlant de ce que je ressens. Je voulais quelque chose de concret avec des outils qui pourraient me servir au quotidien.

    Pendant l’accompagnement, je ne me suis pas sentie forcée, brusquée, tout est allé à mon rythme. J’ai su m’écouter d’avantage au cours des séances, j’ai appris grâce à des exercices à savoir m’isoler pour reprendre le dessus sur mes débordements d’émotions et apprendre tout simplement à lâcher prise pour moi afin de mieux m’occuper des autres.

  14. C.P (femme - 30 ans) - 5 séances - 2016

    Lorsque j’ai commencé les séances, je sortais de dépression. J’avais besoin d’apprendre à m’éloigner de la source de ma dépression : anxiété et émotivité au travail du fait de relations difficiles avec une collègue. J’avais également besoin de voir les choses d’un autre point de vue.

    Les exercices de respiration appris m’ont permis de contrôler mes émotions. Très faciles à réaliser, il m’était possible de les pratiquer au travail et ainsi de supprimer mon émotivité et de reprendre confiance en moi. La sophrologie m’a vraiment aidé à voir les choses d’une manière différente (qu’il s’agisse de ma situation, de mon problème ou de sa résolution). Ce changement de perspective allié aux différents exercices m’ont permis d’avancer.

    Par ailleurs, j’ai rencontré quelqu’un à l’écoute, doux et compréhensif.

  15. Michel M. (homme - 52 ans) - 6 séances - 2016/2017

    La qualité de l’écoute associée à l’expérience de Béatrice Iséni m’ont permis de trouver dans les séances de sophrologie un cadre apaisant, de partage et de confiance.
    Cette confiance ainsi que la personnalisation de la prise en charge dans le cadre de troubles érectiles, m’ont permis d’accéder progressivement à des outils concrets qu’il m’a été possible de mettre en oeuvre de manière autonome au quotidien.
    Une pratique régulière, associée à une prise de conscience plus élaborée du fonctionnement de mon corps, m’ont peu à peu apporté des améliorations réelles et durables.
    Merci à Béatrice Iséni et si en tant qu’homme vous rencontrez des troubles comparables, pensez à la sophrologie.

  16. Sophie L (27 ans) - 8 séances - 2014/2015

    J’ai rencontré Mme Iséni en Juillet 2014 alors que je traversais un passage de ma vie assez délicat. Mme Iséni, a su tout de suite, trouver des mots rassurants, adapter les outils de sophrologie à mes besoins, toutes les séances que j’ai eues, ont été personnalisées 🙂 Mme Iséni est très à l’écoute de ses patients et la solution qu’elle apporte est vraiment très pertinente. Elle a réussi à me donner les outils pour me déstresser en quelques séances, j’ai même utilisé les outils de sophrologie dans d’autres cas que pour me déstresser,; comme pour m’aider à m’endormir, et ce fut un vrai succès. Aujourd’hui encore, je continue d’utiliser certains des outils qu’elle m’a transmis comme la respiration carrée. Ca a transformé ma vie. Par ailleurs, Mme Iséni travaille avec un réseau de professionnels et sait orienter de manière judicieuse vers la bonne personne, si le patient en fait la demande (pour compléter avec la sophrologie, comme consulter un psychologue). C’est très agréable de pouvoir compter sur des personnes comme cela. Je recommande vivement Mme Iséni.

  17. Laetitia M (31 ans) - 5 séances - 2015

    L’approche de Mme Iséni m’a plu car elle a su s’adapter à mes besoins en me proposant des exercices appropriés. Elle est a été très à l’écoute, j’ai trouvé ses analyses pertinentes et ses remarques m’ont été d’une grande aide. Les quelques séances m’ont permis de passer un cap et de sortir d’une impasse.
    Je pense souvent à elle quand je fais mon « stop » afin de prendre du recul, de respirer et détendre mon corps.
    Je la remercie pour son accompagnement et la recommande vivement.

  18. MICHELIN MICKAELLE

    Les difficultés rencontrées par chacun de nos patients sont complexes et multifactorielles. Aussi, dans ma pratique de Psychologue Clinicienne et sexologue je suis dans une approche integrative et de travail en réseau. C’est dans cette recherche que j’ai rencontré Béatrice Iseni Sophrologue. Nos échanges professionnels et personnels nous ont permis d accompagner des parcours de thérapies de plusieurs de nos patients dans le respect de nos champs respectifs et avec consentement des patients. Notamment nous avons développé une approche complémentaire en sexologie.

  19. Mariana J. (35 ans) - 3 séances - 2015

    Le Travail avec Mme Iséni m’a permis d’aborder un moment clé dans mon parcours de vie. Son écoute et son empathie m’ont beaucoup apporté humainement.
    Je réutilise des exercices dans le quotidien pour réussir à ne pas me laisser « happer » par le « tempus fugit ».
    Je conseillerai vivement ses séances à un proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *